La dégustation d’un Matcha à la maison

Le Matcha est né en Chine, pendant la dynastie des Song (960 – 1279 CE). Des Moines bouddhistes zen utilisaient un thé en poudre à partir d’un thé vert Gyokuro. Ils cuisaient, séchaient les feuilles « tencha », et les réduisaient en poudre, avec une meule en pierre.

Au 12ème siècle, un moine zen nommé Eisai se rendit au Japon et introduit le Matcha. Les moines Zen en ont fait une partie importante des rituels dans les monastères. Seuls les seigneurs de guerre « shogun » et la noblesse avaient le droit de boire le breuvage, le bol dit « Chawan » était à lui seul, un symbole de puissance.

Le matcha restait difficile à produire, à partir du 18ème sicècle, Sohen Nagatani inventa la méthode Uji, qui démocratisa son usage.On trouve aujourd’hui des centaines de produits alimentaires à base de Matcha, chocolat, pâtes, glaces, le Matcha fait partie du quotidien de millions de Japonais.

En raison de ses nombreuses vertus, réduction du risque de maladie cardiaque, perte de poids, soulagement du stress, augmentation de l’endurance, la poudre verte envahit peu à peu le reste du monde, notamment avec sa variante Matcha Latté.

Si vous souhaitez, vous initier à l’art difficile du Matcha, une excellent vidéo, qui vous permettra de vous lancer.

Tout comme le Yoga, seule la pratique vous permettra de maitriser vos gestes, le calme et l’assiduité vous sera nécessaire, un dicton rappelle qu’il faut cent Matcha, pour en réaliser un 🙂

Vous pourrez ensuite déguster cette saveur unique.

    

Namasté !

         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*